Né à Genève en 1961, Simon Lamunière est un spécialiste de l’art public reconnu à l’international. Il a initié un grand nombre de projets dans le pays et à l’étranger, conçu et réalisé, entre autres, de 2006 à 2012, le projet Neons Parallax sur les toits d’une place genevoise. En 2009, il a dirigé Utopics, la 11ème Exposition suisse de sculpture à Bienne. Il a également été le curateur du Centre pour l’Image Contemporaine à Genève, de 1995 à 1998 et pour Art | Unlimited à Bâle, de 2000 à 2011. Depuis 2014, il est le commissaire du parc de sculptures du Domaine du Muy à Nice.

Pendant des décennies, Simon Lamunière a travaillé avec un grand nombre d’artistes réputés, et a conduit plus de 100 événements (performances, projections vidéos, présentations de films). De nombreuses publications sur l’art contemporain, en particulier sur les nouveaux médias et la scène suisse, mais aussi dans le cadre de la documenta X, complètent son profil.

www.simonlamuniere.com

simon-lamuniere


Née à Montreux en 1963, elle conduit des recherches interdisciplinaires sur les images médicales ainsi qu’à l’École Polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) sur l’espace public et les images cartographiques. Elle enseigne à l’EPFL et y organise aussi des expositions dans le cadre des Affaires culturelles et artistiques. Curatrice indépendante elle a travaillé pour Expo.02 et a organisé des expositions dans différents musées suisses et français.

Elle a publié, entre autres, Le signe incarné. Ombres et reflets dans l’art contemporain (Hazan, 2001); L’exposition comme genre artistique au XXe siècle (EPFL-ENAC, 2003); Figures de l’idiot (Léo Scheer, 2004); L’ombre du futur. Clinique de la procréation et mystère de l’incarnation (PUF, 2007); Louis Rivier: l’intimité transfigurée (Till Schaap, 2013) et Voyage en zygotie. Histoires d’embryons (Cécile Defaut, 2016).

veronique-mauront


Née à Paris en 1975. Docteur en histoire de l’art contemporain, elle est l’auteure d’une thèse intitulée Les Actions de Gina Pane de 1968 à 1981 soutenue à l’Université de Paris I – Panthéon – Sorbonne en 2007. Pensionnaire à l’Académie de France à Rome – Villa Médicis en 2009-2010, elle a enseigné en tant qu’Attachée Temporaire d’Études et de Recherches (ATER) et chargée de cours dans diverses universités et écoles d’art, en France et en Suisse.

Curatrice indépendante d’expositions de photographie et d’art contemporain, elle organise depuis 2010 des expositions collectives et monographiques. Elle est également l’auteur de nombreux articles sur la création contemporaine. Depuis 2000, elle publie dans des ouvrages collectifs, des catalogues d’exposition et des revues d’art.

www.juliahountou.blogspot.ch


Image: Julie Langenegger Lachance
julia-hountou